Étude de cas : Aéroport Marseille Provence 

 


Découvrez comment nous avons procédé à un audit du volume de déchets alimentaires produits par les 14 points de restauration de l'Aéroport Marseille Provence en procédant à la mise en place express du tri auprès des salariés et des clients.
 

L'aéroport de Marseille Provence accueille plus de 10 millions de passagers par an et a connu une croissance exceptionnelle de +8,1% en 2019.
Avec 14 points de restaurations il est devenu évident pour Suez, entreprise gestionnaire des déchets de l'aéroport que l'obligation légale de trier et valoriser les déchets alimentaires s'impose. Mais il fallait mesurer précisément le tonnage, en impliquant les salariés de la société SSP gestionnaire des restaurants.

EC Aeroport Marseille Provence audit biodechets UpCycle

Complétez ce formulaire pour accéder à la version complète de notre Étude de cas. 
 

La problématique :

La direction de l'aéroport et surtout l'entreprise Suez en charge de la gestion des déchets ne connaissaient pas les volumes générés par les restaurants, sans parler des restes de plateaux jetés dans les poubelles par les clients. Ils ont donc sollicité UpCycle pour procéder à un audit des déchets alimentaires générés par les 14 points de restaurations et les clients.

Le bilan :

 Le responsable SUEZ sur l’aéroport a pu montré à son client (AMP) qu’il était sur le terrain et impliqué pour faire évoluer l’aéroport vers de meilleures performances environnementales.

 Les salariés de SSP ont été encouragés et valorisés par Upcycle pendant l’audit avec des discussions sur l’importance de faire mieux pour les générations futures.

Nous nous sommes adaptés aux contraintes particulières de ce lieu en terme de sécurité et de passage d'une zone à l'autre.

 

© Tous droits réservés 2020 | UpCycle

  Twitter Linkedin      
www.upcycle.org